AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Morphée ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


avatar


Messages : 13
Mort : Expérience de Mort Imminente
Fonction : Garçon d'Ascenceur

Message  Sujet: Morphée ~
  Jeu 30 Mai - 19:50

Morphée

I've died a hundred times

PSEUDONYME : Morphée

NOMS : Elýtis Basíleios

PAYS : Vestige d'une Antiquité rayonnante, contrée ayant l'Olivier comme plante, Morphée vit le jour au sein de la Capital, d'un pays qui vit la civilisation feotal. Fier et séduisant Athénien, il est Grec jusqu'à sa mort et ses lendemains.

OCCUPATION : Il était joaillier, mais dans un genre particulier. Les mots étaient or à ses yeux, et le verbe quelques rubis précieux. Mêlant à merveille rêverie et philosophie, on le disait tout aussi bien adepte d'Alchimie, mais aussi et également génie. Tantôt poète tantôt écrivain, l'imaginaire et sa plume étaient son gagne-pain.

VIE : (22/07/1972 —21/06/2007)

MORT : Il avait atteins la célébrité, acquis la prospérité, mais à finis par se damner pour une sordide idée. Un poème ou un roman, ayant pour thème le mourant, les dernières minutes d'un défunt, son retour le lendemain. L'on parle d'un suicide insensé, ce n'était qu'une expérience qui a mal tourné.

ÂGES : Éludons cette question. Le temps n'est que chimère, et les années s'écoulant que calvaire. Et pourtant, si vous y tenez tant, Morphée vous répondras, murmurant, que son visage laisse penser qu'il n'a que vingt ans. Et pourtant, il a vus la lumière du jour plus longtemps. La mort est venus l’accueillir, alors que c'était ses trente-cinq ans qu'il allait cueillir.

ANCIENNETÉ : Le temps, toujours le temps. Rien ne rime là-dedans et s'en est agaçant. Cependant, cela fait cinq ans, que le poète est erre dans cet hôtel inquiétant.

ANCIEN TOTEM : Il y a un doute en cela, qu'était-ce déjà? La plume avec laquelle il écrivait? Ou bien la pipe qui l’envoûtait? Celle utile à fumer, rien n'ayant rapport avec la sexualité. Fragment de mémoire, il croit savoir. Son totem d'avant, était un sablier décomptant le temps.

EMPLOI : à remplir après passage d'un membre de l'équipe sur la fiche.



Please allow me to introduce myself

I'm a man of wealth and taste

« Les hallucinations commencent. Les objets extérieurs prennent des apparences monstrueuses. Ils se révèlent à vous sous des formes inconnues jusque-là. Puis ils se déforment, se transforment, et enfin ils entrent dans votre être, ou bien vous entrez en eux. Les équivoques les plus singulières, les transpositions d’idées les plus inexplicables ont lieu. Les sons ont une couleur, les couleurs ont une musique… Vous êtes assis et vous fumez ; vous croyez être assis dans votre pipe, et c’est vous que votre pipe fume ; c’est vous qui vous exhalez sous la forme de nuages bleuâtres. »

- Charles Baudelaire -
Morphée est un rêveur compulsif


Every single one's got a story to tell

From the queen of England to the hounds of Hell


Comme un vague dans son esprit, un trou dans sa mémoire, une fumée épaisse de gris aux souvenirs éparse de sa propre histoire. Brouillard insistant dans les recoins de son âme, temps fautif qu'il blâme, ou effet vicieux des substances divines, aphrodisiaque et envoûtante comme les Origines. Il est naît au coeur même de la Grèce, dans les méandres obscures d'une nuit épaisse, surveillé par une Lune rêveuse, un brin amoureuse. Une famille noble et lésé, une mère princesse d'une lointaine contrée, un père fils d'un riche héritier. Elýtis l'ancien Morphée, ne connu qu'un manoir escarpé, tapis dans un champs de blé, et fut conservé loin des pauvretés, éloigné de la réalité. Élevé selon les préceptes d'une religion, dont il ne parvenait à cerner la légitimité, il finit par tourner le dos à cette éducation, préférant croire aux dieux de l'Antiquité. Révolté contre Dieu, insurrection face à son père, il désirait voir de ses propres yeux, la beauté du monde et sa misère. Ces fugues souvent blâmé, il les nommait voyage et volupté. Il n'avait que seize ans, quand il prit le large et le vent, délaissant et abandonnant, ce qu'il avait eu et ce qu'il aurait eu probablement. Qu'importait l'argent qu'on lui promettait, il le troquait, contre un stylo un carnet, son arsenal d'éternité. A ses lèvres candide, découverte rimait avec fascination, ce qu'il y avait de plus stupide, devenait objet de vénération. S'éloignant encore et toujours, un peu plus chaque jour... à cette prison d'enfance, il préférait les années d'errance. Démunie de nationalité, il était habitant de la terre dans son intégralité. Combien de pays visité ? Combien de périple effectué ? Il n'y avait plus rien à voir désormais, seulement de quoi rêver. Les années s'étaient rapidement écoulées, l'avenir et le passé, le présent n'avait plus aucun intérêt. Il fit partager ses récits, vendant ses mémoires, la seule solution pour préserver vie, ne pas tomber dans le désespoir. Roman et poème, marque éternelle de sa bohème, était lu à travers cette planète, qu'il avait avidement découverte avant de trouver désuète. La candeur devenait lassitude, plus rien de nouveau entre les latitudes. La fascination vexation dans ce monde devenus donjon. Les drogues devinrent alors compagnes, seul et reclus dans sa campagne, moteur nouveau, source d'inspiration, méditation sur le beau, qui lui offrit de nouvelles publications. Mais il y revenait, à cette déception qu'il ne fuyait. Revenant à la réalité, c'était la même déception que le fruit de ses longues années. Un matin alors une idée, celle de délaisser cette prison d'or, de fuir la réalité, d'explorer ce qui ne lui appartenait. Ce fut alors une évidence, la mort clef de sa délivrance. Nouveau puits d'inspiration, pour des romans pour l'instant sans nom. Il lui fallait savoir ce qu'il ne pouvait voir. Une expérience de mort imminente, mieux connaître le trépas qui nous hante, faire part de son expérience et répandre une nouvelle essence. Mourir une minute peut-être deux, le minimum pour se sentir mieux, rouvrir les yeux guérit de ce monde miteux. Il finit par retourner le sablier... s'assoupir, à nouveau s'abandonner... se laisser aller... fuguer.

Combien de temps désormais ? Les quelques minutes étaient certainement écoulés. Mais il était encore là, prisonnier, dans les bras apparent du trépas, de cet hôtel geôlier. Il avait d'abord tenté de s'évader, marche arrière, il avait tant de choses à raconter désormais, mais rien à faire. L'avait-on enterré ? L'avait-on retrouvé ? Était il toujours allongé dans ce lit, dans lequel il avait sourit, avant de fermer les yeux, de compter jusqu'à deux ? S'attachant à la vie, refusant l'idée de sa mort, il était tombé dans le dénie, espérant retrouver le dehors. Cherchant la chambre qu'on lui avait attribué, s'étant maintes fois égaré... il avait finit par renoncer. Il s'était fait une raison, celle de ne jamais retrouver sa maison. Ainsi il s'était fait garçon. Abandonnant à nouveau tout ce qu'il avait, offrant la dernière trace de son passé, ce sablier et son identité... il devenait Morphée.


When we meet on the other side

Will you recognize me then


Deux fleuves se rencontrant aux frontières du hasard, entre le rêve et le cauchemars, Morphée est une eau floue n'ayant pourtant aucun tabou. Brouillard mystique et poétique qui flotte autour de cette linotte, naissant de ses lubies, ses manies, il chérit l'ambiguïté, use des mots avec habilité. Si bien qu'on ne le comprend parfois, répondant de manière détournée et énigmatique à la fois. Un homme qui n'a de secret, et qui en est un dans son intégralité. Sa voix basse et discrète, enivre et entête, de part ses sonorités, et le mystère qu'elle invite à dévoiler. Un jeu idiot? Non, il est dans sa nature que de jouer avec les mots. Il ne crée pas de rime pour la simple création, mais pour la mélodie et les sons, musicien d'une langue parlée, qui se doit être de volupté. Si le morceau que vos lèvres jouent l'agace, il vous reprend pour son propre bonheur bien que fugace. Déformant vos mots les remplaçants, il rend vos propos plus mélodieux plus plaisant. Un talent certes admirable, mais devenant rapidement détestable. Ainsi l'on évite la discussion avec le poète, sauf lorsque nous avons un problème en tête. Serait-ce l'Opium qui le rend ainsi, ou est-il simplement un sage pas encore trop aigris? On le sollicite souvent lorsque rien ne nous semble évident. Il trouve solution et conseil, les paroles qui réveillent, apportant réconfort et merveille. Pour faire plus concret, l'on eu souvent dit de lui qu'il est, l'incarnation au plus parfait, d'un personnage d'un conte de fée. Non pas un conte mais, un roman de merveille anglais. Une chenille bleue se transformant en papillon, partageant la même fascination, drogue dans leurs diversités, mais également aussi sage qu'elle est. Serait-ce la raison, de ce tatouage qu'il porte en toison, sur son omoplate droite, un papillon étendant ses ailes étroites? En tout cas il ne peut nier son addiction à ses amourettes de subtilité. Opium haschich drogue de toute sorte, qu'importe pourvus que vers un nouveau monde elle lui fasse escorte. Car Morphée est un drogué, car Morphée est un sorcier, de la langue et des mots murmurés, mais Morphée est avant tout un aventurier. Un voyageur de l'imaginaire qui n'a de cesse de changer d'air. Il rêve et crée, dans son esprit détraqué, mille histoires et merveilles à conter. Et d'ailleurs bon conteur il l'est. Entre ses cheveux de jais, en bouche une cigarette allumée, il prend un plaisir peut-être malin, à faire partager son quotidien. Dans une autre vie qui eut une fin, il était écrivain, aujourd'hui le garçon d'ascenseur se fait parfois conteur, autant pour le bonheur que pour le malheur. Un rêveur... il n'a pris son pseudonyme par erreur. Renonçant à sa vie, il s'était enfin affranchis, devenant à part entière une partie de l'hôtel à la nature précaire. Il est devenu le navire qui l'avait fait voyager, ou plutôt le capitaine maniant la barre avec fermeté. Le Denfert Rochereau est le véritablement bâtiment, naviguant sur les flots au grès du vent. Les destinations sont aléatoire, paradis ou abattoir, l'aventure n'en est que plus excitante, les surprises plaisantes. Ainsi il apprécie sa nouvelle position, bien que son poste soit souvent à l'abandon. Ayant tourné le dos au dieu du Temps, il renie les aiguilles et leurs cadrans. Il laisse les secondes filer, fait abstraction de cette idée, oublie et ne se préoccupe, de ces heures qui ce décuple. Hors du temps parfois du monde, ses pieds ont quitté la terre, l'immonde, sa tête rejoignant la lune et ses lumières. Il est omniprésent dans son absence, semble tout savoir dans son ignorance. Un Coeur vide remplis de sentiment, émeute d'inconscience et de questionnements incessants. La frontière même entre la folie, et le philosophe des nuits. Morphée est un complexe infinie, sujet de contre-version éternelle, que l'on apprécie, ou sujet d'une haine réel.


BlackSun

My friends are gonna be there too.



Comment t'es tu retrouvé dans ce huis clos ? Y'a eu une odeur de Chloroforme... J'ai vus Thanatos sourire devant moi, et l'ombre de Tisiphone ramper à mes pieds, avant qu'on m'applique un chiffon sur le nez. J'ai respiré comme un abrutis, et je me suis réveillé ici...
Quelles sont les trois choses vivantes ou inanimées que tu emmènerais sur une île déserte ? Un compas qui n'indique pas le nord, un pistolet avec une seule balle, et un sabre... Et je me la jouerais à la Sparrow!
Artiste/groupe, couleur et plat préférés : Moi? Rouge? Ton cerveau? ~
Une chanson que tu aimes en remplaçant un mot par vasectomie : Requiem for a Vasectomie...? ~
Une critique constructive sur Huis Clos ? Ne vous lancez JAMAIS dans l'industrie de la menuiserie sur mesure...
Pourquoi selon-vous les « ouvertures faciles » ne sont-elles pas faciles ? On a le droit à la vulgarité pour répondre à cette question? Non, parce que, ça risque d'être intense en grossièreté là?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

admin • l'oeil du faucon
admin • l'oeil du faucon

avatar


Messages : 113
Mort : Vieillesse.

Message  Sujet: Re: Morphée ~
  Sam 1 Juin - 20:36

Bonjour et bienvenue au Huis Clos !
Alors il y a quelque chose qui me dérange c'est que le personnage mythologique de Morphée n'a pas de lien avec le Huis Clos. Or nous n'acceptons que les Mythes ayant un rapport avec les Enfers (ou plus précisément, avec l'au-delà en général, ce qui est assez large).
Donc, je suis vraiment désolée, mais il faudrait du coup modifier ton personnage : tu peux soit choisir de faire de Morphée un Garçon, ou alors tu peux choisir de changer de Mythe.

Voila, en espérant que cela ne te rebute pas trop.



- - - - - - - - - - - - -

oh jennifer tell me where i stand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Messages : 13
Mort : Expérience de Mort Imminente
Fonction : Garçon d'Ascenceur

Message  Sujet: Re: Morphée ~
  Ven 7 Juin - 21:35

Nous y voici, la nouvelle version de mon drogué. En espérant qu'il vous plait, et qu'il ne pose cette fois-ci, pas le moindre soucis ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

admin • the eyes of mars
admin • the eyes of mars

avatar


Messages : 80
Mort : Noyade.

Message  Sujet: Re: Morphée ~
  Mar 11 Juin - 20:35

Excuse nous du retard, ce sont les périodes d'examen dira-t-on.
Voilà pour que ton personnage puisse accompagner d'autres dans sa descente.

HUIS CLOS HÔTEL
Vous avez émis le souhait de rejoindre le personnel de notre Hôtel et nous vous en sommes gré.
Après discussion avec les ressources humaines, nous avons décidé de faire suite à votre demande. Votre profil nous intéresse, et nous serions honorés d'avoir l'occasion de vous compter dans notre équipe.

En raison des besoins actuels de l'Hôtel et de vos capacités, vous serez affecté au poste de garçon d'ascenseur.
Nous espérons que vous prendrez votre travail à coeur et vous accommoderez de votre nouvelle position.

Les modalités d'embauche vous ayant été communiquées au préalable, la prise de position prendra effet immédiatement. Votre totem doit être remis à la DRH sous peu, afin de rendre votre nomination effective.
Vous pourrez ensuite vaquer à votre occupation avec le zèle que nous attendons de vous.

Nous désirons que vous vous sentiez à votre place dans le Personnel et que vous trouviez dans le statut de Garçon tout le prestige qu'il y a à travailler dans un établissement de notre réputation. Nous ne doutons pas que notre collaboration soit fructueuse.
Le reste de l'équipe se joint à moi pour vous souhaiter la bienvenue dans nos rangs.

Sincèrement,
La Direction.



- - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://8clos.forumactif.com


avatar


Messages : 13
Mort : Expérience de Mort Imminente
Fonction : Garçon d'Ascenceur

Message  Sujet: Re: Morphée ~
  Jeu 13 Juin - 13:02

Quel merveilleux travail pour Morphée! Au passage, je viens signaler que ma fiche est édité, je vous laisse découvrir mon personnage et ses différents aspects. Tout cela est bien court j'en ai conscience, seulement il est vaporeux, presque immatériel, et le décrire est complexe. Au final, il est comme une poésie, la longueur et les détails le tue. L'important, c'est ce brouillard qui l'entoure et le rends ambiguë. J'espère cependant que ces quelques lignes vous plairont, et vous permettront de le cerner. Ah, et de me validité, j'en oublié ma priorité! Bonne fin de lecture ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Messages : 13
Mort : Expérience de Mort Imminente
Fonction : Garçon d'Ascenceur

Message  Sujet: Re: Morphée ~
  Mar 2 Juil - 20:34

Le Double-Post, c'est mal... mais il s'agit juste d'un petit Up pour ma fiche ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

admin • l'oeil du faucon
admin • l'oeil du faucon

avatar


Messages : 113
Mort : Vieillesse.

Message  Sujet: Re: Morphée ~
  Jeu 4 Juil - 22:57

Excuse-nous pour le retard, une partie du staff est absent ou encore en période d'examens (hé oui).
Je te valide sans plus attendre. Bon jeu !




- - - - - - - - - - - - -

oh jennifer tell me where i stand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



Message  Sujet: Re: Morphée ~
 

Revenir en haut Aller en bas
 

Morphée ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: garçon ! :: Registre :: Âmes-