AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 g u i l t c o m p l e x ; chuck kjeld

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


avatar


Messages : 4
Mort : Elle s'est défenestrée lors d'une crise de somnambulisme.
Totem : Un petit flacon de somnifère

Message  Sujet: g u i l t c o m p l e x ; chuck kjeld
  Ven 9 Aoû - 22:50

KJELD CHUCK

I've died a hundred times


NOMS : Chuck Kjeld
PAYS : Anglaise & Finlandaise
OCCUPATION : Assistante sociale
VIE : (31/12/1958 — 04/03/1981) à Helsinki
MORT : Elle s'est défenestrée lors d'une crise de somnambulisme.
ÂGES : 23 ans. Elle n'a pas vraiment changé d'apparence, et parait toujours la vingtaine.
ANCIENNETÉ : Un certain temps, elle ne sait plus trop.
TOTEM : Un petit flacon de somnifère.
JUGEMENT DERNIER : graciée.



Please allow me to introduce myself

I'm a man of wealth and taste


“Waking up was a daily cruelty, an affront, and she avoided it by not sleeping.”
― Gregory Maguire, A Lion Among Men

insomnie /ɛ̃.sɔm.ni/ féminin
  (Médecine) Absence de sommeil, difficulté à s'endormir.

culpabilité /kyl.pa.bi.li.te/ féminin
 État de celui ou de celle, qui est coupable ou réputé coupable d’un crime, d’un délit.

« Chuck est une gentille fille, il n'y a pas à dire, étouffée par le manque de sommeil et la culpabilité. »


Every single one's got a story to tell

From the queen of England to the hounds of Hell

De toute sa vie, elle n’a jamais rien fait de particulier, Chuck. Elle est née en Finlande, d’un père venant du coin et d’une mère venant d’ailleurs. Ce qui les rapprochait, c’était leur amour pour les films muets, la cuisine trop grasse et surtout, les prénoms étranges et un peu décalés. C’est comme ça qu’elle s’est retrouvée affublée de celui-ci, pas franchement très féminin. Oh, longtemps elle a voulu en avoir un autre, sans jamais que ce souhait ne se réalise. Puis, elle a fini par oublier, elle a fini par faire avec.

Chuck a toujours été une gentille fille.

A l’école, c’était elle qui apportait les devoirs aux camarades absents, c’était elle qui aidait les plus jeunes à lacer leurs chaussures ou à faire leurs devoirs. Un petit ange blond adorable et si mignon, toujours prête à donner un coup de main. Soit on l’aimait, soit on la détestait, tout simplement. Et même ceux qui ne l’aimaient pas, elle n’était jamais méchante avec. Un peu trop parfaite, ou juste trop gentille, trop désireuse d’aider tout le monde, alors que c’était une tâche tout à fait impossible.

Chuck elle a grandi ensuite.

Rien n’avait vraiment changé. Elle voulait aider les autres, elle voulait faire le bien. Devenir volontaire dans une organisation humanitaire, bénévole dans un centre d’accueil. N’importe quoi, à vrai dire, tant qu’elle pouvait aider les autres. C’est comme ça qu’elle est devenue assistante sociale, à vrai dire. Au détriment de sa propre vie, surtout privée. Pas de petit-ami, ou alors très peu de temps, passant ses journées à son bureau ou dans divers centres, à la recherche d’âmes en peine. Certains la pensaient fausses, d’autre un peu illuminée. Mais au fond, elle n’était qu’une personne trop pleine d’amour et qui ne savait qu’en faire. Une personne trop naïve aussi.

Chuck n’est qu’une humaine comme les autres après tout.

Ce jour-là est arrivé, oh oui. Ce jour où son portable a sonné alors qu’elle conduisait, ce portable qui lui a échappé des mains. Quelques secondes à peine, elle avait détourné le regard de la route, et c’était trop tard. Elle venait de heurter quelqu’un. Pire, elle avait heurté un enfant. Un monstre, voilà ce qu’elle était tout à coup. Elle venait de gâcher une vie, si jeune et pourtant.

Chuck venait de faire quelque chose d’impardonnable.

Ce fut le début de la descente aux enfers. Jours après jours, elle ressassait la scène, se blâmant sans cesse, encore t encore. Tout était de sa faute, si seulement elle avait été plus attentive, moins maladroite, si seulement elle n’avait pas été là. La culpabilité du geste prenait des proportions incroyables et terribles. Elle dut même arrêter son travail, ne dormant plus et ne mangeant que très peu. Elle ne voyait plus personne, sa vie s’effondrait doucement. Névrosée et brisée, écrasée par les remords, étouffée par ce geste qui n’était pas réellement sa faute. Jamais elle n’avait voulu ça. Non, la finlandaise ne s’en sortait plus, c’était impossible. Elle fut même internée, afin de la soignée, mais c’était peine perdue.

Chuck s’est retrouvée assommée à coup de médicaments.

Elle ne dormait plus, alors les médecins lui avaient donné de quoi. Des somnifères capables d’assommer un éléphant. Mais ça avait des effets secondaires indésirables. Ça avait des effets qu’il aurait mieux fallu éviter. Mais au début, les crises de somnambulisme, ce n’était pas grand-chose. Juste quelques pas, et on la ramenait à bon port. Jusqu’à ce jour-là. Il faisait très chaud, alors la fenêtre était ouverte, un peu trop. On avait oublié de la refermer, et personne dans le coin, cinq minutes de trop. C’était tout ce qu’il lui fallait, sans qu’elle ne s’en rendre compte. Endormie, elle avait chaud, elle aussi. Elle voulait sortir.

Chuck elle est sortie, oui, mais pas par la porte.


When we meet on the other side

Will you recognize me then

Chuck n’a rien oublié.

Tout est pareil qu’avant la chute. La culpabilité la ronge, encore et encore, tord ses tripes et brouille sa vue. Lorsque ses paupières se ferment, l’espace d’un instant, d’un souffle, elle revoit la scène et se maudit cent fois avant de reprendre sa marche. Telle une âme en peine, elle ère le long des couloirs de l’hôtel, cherche de quoi oublier, mais n’y arrive jamais.

Chuck n’a jamais voulu tout ça.

Et l’éternité en face d’elle semble bien décidée à le lui rappeler, encore et encore. Inquiète souvent, elle prend place à l’accueil, dans un coin. Son regard pâle et perdu guette les arrivées, guette les nouveaux pensionnaires. Elle s’inquiète oui, la crainte ronge ses tripes. C’est idiot, car elle ne le reconnaîtra pas. Lui. Elle ignore tout de ce pauvre être qu’elle a brisé. Elle ne sait rien, et a peur.

Chuck aimerait pourtant s’excuser.

Ce trop-plein de culpabilité la bouffe, oui. Elle ne sait pas quoi en faire, et sombre dans l’abime. Elle s’excuse quoi qu’il arrive, toujours. Le moindre problème est de sa faute, elle en est certaine, alors ne vous étonnez pas si elle se répand en excuse en votre présence, au moindre faux pas, à la moindre erreur. Elle n’y peut rien, son esprit trop longtemps maltraité est devenu ainsi, coupable de tous les malheurs du monde, même durant sa non-vie.

Chuck veut vous aider.

Oh oui, elle est si gentille, et veut trop souvent bien faire. Trop bien faire, à vrai dire. Elle veut aider, elle veut soutenir. Juste vous tenir compagnie s’il le faut, d’un sourire, de quelques paroles. Ou juste sa présence, accompagnée d’un doux sourire. Elle n’a que peu de préjugés, de mauvaises pensées. Parce qu’un être aussi horrible qu’elle ne peut se le permettre, ce serait culottée. Alors elle est là, elle attend. Elle veut tous vous aider.

Chuck a peur aussi.

Elle craint d’un jour le retrouver. Cela lui fait peur pour bien des raisons. Se retrouver face à son crime l’effraie. Et pourtant, elle voudrait s’excuser, encore. Expier ses fautes. Mais elle ne peut souhaiter le trouver ici un jour. Ce serait monstrueux, et elle ne pourrait plus le supporter. Alors elle chasse l’idée, va voir quelqu’un d’autre, s’excuse et recommence.


MISSTICK

My friends are gonna be there too.



Ceci est un DC et j'ai la flemme de répondre une seconde fois aux questions. Alors voilà un raton laveur prenant la fuite pour me faire pardonner. 8D



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

admin • l'oeil du faucon
admin • l'oeil du faucon

avatar


Messages : 113
Mort : Vieillesse.

Message  Sujet: Re: g u i l t c o m p l e x ; chuck kjeld
  Mar 13 Aoû - 20:09

Bonjour et rebienvenue sur Huis Clos ! (Notre premier dc ? quelle émotion)
Désolée pour le retard, évidemment tout est parfait et blablabla tu as sept jours pour compléter ta fiche.
Et puis Daenerys quoi. viens là que je t'embrasse.

huis clos hôtel
bienvenue au huis clos.
nous vous remercions d'avoir choisi de séjourner parmi nous.
votre totem et votre clef de chambre vous ont été remis. il vous est recommandé de les garder en votre possession à tout moment. et si vous avez besoin de quoi que ce soit de terrestre, il est désormais trop tard.

après examen de vos actions parmi les vivants, le tribunal a pris la décision de vous gracier.
la raison de votre amnistie est que tuer un enfant c'est pas drôle.
en guise de récompense, le huis clos vous accorde un don inné pour le bowling.

nous vous encourageons à aller à la rencontre d'autres pensionnaires, et espérons que leur fréquentation vous sera profitable.
le personnel de l'hôtel demeure bien évidemment à votre disposition, et se joint à moi pour vous souhaiter une bonne éternité.

sincèrement,
la direction.



- - - - - - - - - - - - -

oh jennifer tell me where i stand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Messages : 4
Mort : Elle s'est défenestrée lors d'une crise de somnambulisme.
Totem : Un petit flacon de somnifère

Message  Sujet: Re: g u i l t c o m p l e x ; chuck kjeld
  Mer 4 Sep - 12:31

Héhé, ça fait bien plus de 7 jours, et je m'excuse, j'étais pas tant en état de terminer tout ça. Enfin, c'est terminé -un peu court cependant- /o/
(oh et je sais pas si ça change quelque chose, mais l'enfant en question est pas mort, en réalité.)(chose qu'elle n'est pas certaine de savoir, en fait)

(haha, merci pour ce don merveilleux)(la pauvre, elle est capable de s'excuser de battre tout le monde)(ou pire, de faire tomber les quilles)(omg)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

admin • l'oeil du faucon
admin • l'oeil du faucon

avatar


Messages : 113
Mort : Vieillesse.

Message  Sujet: Re: g u i l t c o m p l e x ; chuck kjeld
  Mer 4 Sep - 19:50

Ne t'inquiète pas ça valait le coup d'attendre, j'aime toujours autant Chuck et j'ai hâte de la voir arpenter les couloirs du Huis Clos.
N'oublie pas de réserver ton avatar et ton totem mais je pense que tu sais déjà !!




- - - - - - - - - - - - -

oh jennifer tell me where i stand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



Message  Sujet: Re: g u i l t c o m p l e x ; chuck kjeld
 

Revenir en haut Aller en bas
 

g u i l t c o m p l e x ; chuck kjeld

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: garçon ! :: Registre :: Âmes-