AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Atropos • Cut Cut Cut •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar


Messages : 1

Message  Sujet: Atropos • Cut Cut Cut •
  Jeu 22 Aoû - 22:53

I've died a hundred times
And I go back to black

NOMS : Atropos ou Morta, la troisième et plus ancienne des Moires ou Parques.
ORIGINES : Mythe qui prend son importance en Grèce antique mais qui est probablement plus ancien encore, repris comme beaucoup d'autres par les Romains sous un autre nom.
ANCIENNETÉ : Ce nom apparaît dans l'antiquité, mais il existe des traces de mythes similaires plus anciens encore.
ATTRIBUTIONS : Son nom signifie littéralement: "l'implacable", si ses sœurs tissent la toile de la vie, Atropos est celle qui en découpe les fils. Elle incarne le futur, la fatalité et le destin inexorable de toute chose qui vit, l'inflexible course du temps; la mort. Elle est la plupart du temps représentée comme une vieille femme vêtue de noir avec une paire de ciseau à la main.
ÂGE : On pourrait certainement s'attendre à une femme mûre et d'un certain âge, mais en apparence, Atropos revêt des traits plus jeunes, presque enfantins. Mais comme on le dit si bien l'habit ne fait pas le moine.
RÔLE : à remplir après passage d'un membre de l'équipe sur la fiche.


PLEASE ALLOW ME TO INTRODUCE MYSELF
I'M A MAN OF WEALTH AND TASTE


"Personne n'a jamais eu le bonheur d'attendrir par ses prières les trois fileuses:
elles sont attentives au jour qu'elles ont fixé.
Que tu sois plus riche que Crispus, plus ferme que Thraséas lui-même, plus raffiné que l'élégant Melior,
Lachésis n'ajoute pas un brin de laine à ton compte; elle déroule sans arrêt les fuseaux des trois soeurs
et toujours l'une d'elle coupe le fil."

Atropos est celle qui coupe les fils, implacable comme le dit son nom, sans pitié, juste et inéluctable et elle ne vous laissera jamais filer, personne ne lui échappe...elle vous suivra vous traquera et...vous découpera! Alors un bon petit conseil, ne la pointez pas du doigt si vous tenez à celui-ci et faîtes attention à tous les fils (et autres choses) qui dépassent car ses redoutables ciseaux n'épargneront personne. Car oui...la surveillante de votre funeste destin est une maniaque invétérée et légèrement...flippante avec ses grands yeux bleus presque phosphorescents. Enfin, elle le serait surement si elle n'avait pas cette fascination maladive pour les toiles...toutes les toiles....J'ai bien dit toutes les toiles....
Oui même les toiles d'araignées.

Every single one's got a story to tell
From the queen of England to the hounds of Hell


"Mais et vous...c'est quoi votre histoire ou juste? Vous devriez pas être une vieille en train de filer de la laine?"

Avec une lenteur un peu exagérée, Atropos pencha la tête sur le côté. Elle faisait toujours tout avec lenteur de toute manière, sans trop savoir elle-même pourquoi. Sans doute parce qu'elle savait que quoi qu'il puisse se passer, elle finirai toujours par couper ce qu'elle voulait? Un sourire enfantin, étrangement morbide fleurit sur ses lèvres à cette pensée. Oui, elle pourrai toujours tout découper...c'était si agréable, ce claquement, cette sensation délicieuse du métal se refermant, appréciant la résistance de sa proie, toujours différente, chacune avec sa propre saveur...avant de se refermer implacablement et de le couper en deux. C'était si beau, si doux. Elle cligna plusieurs fois des yeux et secoua la tête. Une veille? Vieille...hm..le temps, le temps qui passe, ça c'était bien quelque chose qu'elle comprenait, qu'elle comprenait même très bien, il passait depuis longtemps, vraiment longtemps et puis ça ne risquerai pas de changer, aussi vrai que ses ciseaux couperaient toujours ce qu'elle voulait qu'ils coupent. Un nouveau sourire s'étala sur son visage de petite fille. Oui elle était vieille. Aussi vieille qu'elle n’avait pas l'air de l'être, peut-être même plus. De toute façon elle ne savait plus bien depuis quand elle était ici. Et puis elle n'en avait pas grand chose à cirer au final, tant qu'il y avait quelque chose à découper. Tout cela n'avait pas de sens. Mais bon avoir un sens finalement c'était pas vraiment important, puisque tout finit toujours par être coupé.

Mais elle avait promis de ne pas couper les gens. De toute manière ils avaient tous la même consistance. Haussant les épaules, elle se balança légèrement sur ses pieds avant de retourner errer dans le couloir, laissant le pensionnaire détaler derrière elle. Elle ne voyait pas pourquoi il courait. Après tout, il ne pourrait jamais s'enfuir, il ne lui échapperait jamais. Il reviendrai, quand son temps sera venu. D'ailleurs il était l'heure du repas. Et quoi qu'il arrive, elle était toujours à l'heure. Elle se dirigea donc lentement vers la grande salle.
Et comme à son habitude, en marchant dans ce long couloir, elle s'arrêta. En fixant le bout et se retourna. Un étrange sentiment de solitude la parcouru, puis disparut aussi vite qu'il était venu. Elle fit demi-tour et repris sa route en silence. Elle avait déjà entendu les histoires, on disait toujours qu'elle avait deux sœurs...parfois en se retournant, à l'autre bout du couloir, il lui semblait apercevoir deux visages. Mais elle ne savait jamais vraiment bien s'ils lui étaient familiers ou non. Cela arrivait parfois aussi quand elle s'arrêtait comme toujours devant chacune des tapisseries de l'hôtel, histoire de vérifier qu'aucun fil n'en dépassait. Enfin de toute manière, le passé n'était pas vraiment sa tasse de thé, elle préférai largement penser à ce qu'il restait à faire et à se qui allait fatalement arriver dans la journée. Comme le fait qu'elle allait fatalement arriver au bout de ce couloir. Et de cette réflexion.

   
When we meet on the other side
Will you recognize me then


On n'aime pas vraiment croiser Atropos dans les couloirs et pourtant ça arrive souvent. Très souvent. Et jamais quand on s'y attend.

Quoi de plus inquiétant que cette petite fille au regard aussi vieux que le monde. Qu'est-ce qui pourrait donc vous mettre plus mal à l'aise que ça? Allez la réponse est facile. Sa paire de ciseaux bien sur. Et elle ne quitte jamais sa main, quoi qu'elle fasse. Qu'il pleuve qu'il neige ou qu'il vente....ou plutôt qu'il ne fasse aucun temps comme c'est le cas dans cet hôtel. Certaines rumeurs prétendent qu'elle peut lire l'avenir, voir dans le noir et qu'elle sait toujours où vous trouver. Certains des pensionnaires les plus récents ne l'ont jamais vu et la prenne pour un mythe de couloir. Sauf que c'est un Mythe tout court. Et bien réel. Elle est silencieuse, inquiétante et lorsqu'elle parle, démentant ainsi la rumeur la voulant sourde et muette, c'est soit pour vous lancer des paroles étranges et inquiétantes qu'on prétend de mauvais augure, soit pour vous dire quelque chose de complètement décalé, loufoque voir même apparemment totalement stupide que vous ne comprendrez jamais. C'est certainement pour ça qu'au final une tonne de rumeur parfois sans aucun fondement courent sur cette dernière et qu'on en sait finalement si peu. La seule chose dont on soit certain, c'est qu'elle est toujours pile à l'heure, à l'endroit ou il faut qu'elle soit. Même si on ignore pourquoi il faut qu'elle y soit.

C'est sans doute là le trait qui la rend la plus proche de son mythe, ainsi que ses vêtements souvent noirs. En revanche, aucune trace de ses deux sœurs. Allez savoir pourquoi, elle même ne saurait pas vraiment dire où elles se trouvent, et elle hésite même parfois à croire qu'elle existe. Même si en général, le passé ne l’intéresse pas vraiment. Pas plus que le présent. Seul l'avenir semble avoir un attrait pour elle et elle aime par dessus tout les choses bien réglées.

Son caractère implacable est également réputé. Si elle a choisit de faire quelque chose, peu importe quoi, elle le fait et personne ne peut rien y changer. En revanche, elle ne semble être influencée par rien ni personne, pas même les autres mythes. Récemment, elle s'est mise en tête de découper toutes les toiles d'araignées de l'hôtel et malheur à qui se mettra sur son chemin. Outre cela, elle n'est particulièrement bonne ni mauvaise, pas particulièrement motivée ou déprimée. Elle semble juste satisfaite d'être là et de son sort et contrairement à la plupart de ceux vivant au huit clos ne jamais se lasser de rien. Cette indifférence et acceptation placide sont d'ailleurs le miroir même de cet ennui et de ce vide qui rend dingue certains des pensionnaires.

My friends are gonna be there too
I'm on the highway to Hell

Comment t'es tu retrouvé dans ce huis clos ? Eh bien en fait j'avais arrêté le rp depuis un temps et j'étais carrément en manque, j'ai demandé à un ami ou je pouvais trouver un bon forum et j'ai flashé sur le contexte de celui-ci. *-*
Quelles sont les trois choses vivantes ou inanimées que tu emmènerais sur une île déserte ? Un couteau, un briquet et des Marshmallow.
Artiste/groupe, couleur et plat préférés : Artiste oulalalala c'est vaste! Euh...Muse peut-être, allez vendu. Couleur préférée? Toujours trouvé cette question débile, c'est trop variable; pour aujourd'hui je dirai bleu nuit. Et plat préféré? Hm...les spaghettis carbonara.
Une chanson que tu aimes en remplaçant un mot par vasectomie : Tu sais qu'il y un bateau qui mène au pays des vasectomies? Là-bas ou il fait chaud ou l'ciel n'a pas son pareil, tu sais qu'au...bout d'cette terre, oui les gens sème des milliers de graines de joies comme pousse ici la haine...(ok...tout de suite ça devient très bizarre comme chanson quand même o.O)
Une critique constructive sur Huis Clos ? Hm, pas vraiment une critique, je ne suis pas là depuis assez longtemps pour critiquer, par contre une appréciation pour le contexte super original, le coup des mystères à résoudre que je trouve fantastique et le magnifique codage du forum (y)
Pourquoi selon-vous les « ouvertures faciles » ne sont-elles pas faciles ?
Parce que ceux qui les conçoivent sont manipulés par l'ACDRJA (Alliance des chats et dromadaires roses qui jouent de l'accordéon) et que c'est la première étape de leur plan pour détruire le monde! Même si j'avoue que je sais pas encore comment...ils sont malins, mais je les aurai!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

admin • the eyes of mars
admin • the eyes of mars

avatar


Messages : 80
Mort : Noyade.

Message  Sujet: Re: Atropos • Cut Cut Cut •
  Sam 24 Aoû - 8:05

Bienvenue au Huis Clos, Atropos !

HUIS CLOS HÔTEL
Vous avez répondu positivement à notre sollicitation, et êtes par conséquent désormais partie intégrante du Huis Clos.
Nous nous réjouissons bien entendu de compter parmi nous une figure de votre envergure.

Afin d'optimiser l'encadrement des Pensionnaires, nous vous avons attribué la mission de coudre les vêtements exposés à l'Exposition universelle.
Nous portons toute notre confiance en vous pour le bon succès de votre entreprise.

Quant à la nature même de notre établissement, nous savons que nous pouvons compter sur votre discrétion.

Sincèrement,
La Direction.



- - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://8clos.forumactif.com
 

Atropos • Cut Cut Cut •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: garçon ! :: Registre-