AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 sophie leroy • morte sans cris et sans envies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


avatar


Messages : 21

Message  Sujet: sophie leroy • morte sans cris et sans envies
  Lun 20 Mai - 18:08


Sophie Leroy


c'est votre dernier mot ?
une épitaphe


Pensionnaire depuis environ 1 an.
D'origine française.
Autrefois épouse dévouée et vendeuse de cosmétiques.
Morte à 27 ans en tombant d'un balcon.
A l'apparence d'une femme de 20 ans.
A pour totem une fourchette issue d'un kit de dinette.


description du personnage
please allow me to introduce myself


Sophie Leroy est le stéréotype de la fille de bourgeoisie, avec tout ce que ça inclut de mauvais goût, de mélancolie et de délires lyriques.

Superficielle • Sage • Peureuse • Snob • Lâche • Insouciante
Égoïste • Joyeuse • Impressionnable • Perdue


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Messages : 21

Message  Sujet: Re: sophie leroy • morte sans cris et sans envies
  Lun 20 Mai - 18:08

+1

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Messages : 21

Message  Sujet: Re: sophie leroy • morte sans cris et sans envies
  Lun 20 Mai - 18:09

+2
C'est ouvert <3.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

admin • the black panther
admin • the black panther

avatar


Messages : 62
Mort : Chute de tonneaux.
Fonction : Psychiatre.

Message  Sujet: Re: sophie leroy • morte sans cris et sans envies
  Lun 20 Mai - 20:07

CHANEL PENSE QUE TU AS BESOIN D'UN PSY.

Oui vraiment. Tu es le type de femme qu'elle aurait sans doute aimé être - en tous cas bien plus qu'une prolétaire en rase campagne - et elle veut entendre le récit de ton quotidien, celui de la jeune bourgeoise tempérée. Allez parle-moi de ton mauvais goût, de ta mélancolie et de tes délires lyriques.

En fait ton personnage est tout à fait celui que j'imagine allongé sur un divan à parler de sa vie tandis que Chanel l'écoute, assise dans son fauteuil capitonné. CLICHE POURRI ALLÔ BONJOUR.

Voilà, tu as peut-être une idée moins nulle, mais sache au moins que j'aime bien Sophie!!



- - - - - - - - - - - - -


    airwair with bouncing soles

felt like the weight of the world was on my shoulders pressure to break or retreat at every turn facing the fear that the truth i discovered no telling how all this will work out but i've come too far to go back now
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Messages : 21

Message  Sujet: Re: sophie leroy • morte sans cris et sans envies
  Mar 21 Mai - 18:32

SOPHIE PENSE AUSSI QU'ELLE EN A BESOIN.
Non, en fait, elle n'en sait rien mais c'était très à la mode dans son quartier : sa mère en avait un, ses amies aussi et elle en aurait eu un si son mari l'avait laissée faire. J'imagine très bien Sophie s'inventer des traumas, blablater pendant une heure du dernier potin (après avoir harcelé un nouveau arrivant à propos de ce qu'il savait sur la vie des célébrités de nos jours - elle regrette beaucoup l'absence de magazines people au huis clos /sort) et même se mettre à raconter par cœur tous les épisodes de Dallas d'une série random qu'elle regardait tous les jours chez elle. Elle serait là à raconter ses rêves en faisant des métaphores philosophiques tirées par les cheveux d'un ton convaincu. Puis elle se renseignerait auprès des autres pensionnaires et elle irait voir Chanel, paniquée, en revendiquant tous les syndromes possibles et imaginables.
Tout ça le plus sérieusement du monde.
Puis peut-être parfois aussi, si on veut pousser plus loin, elle s'ouvrirait plus et finirait par dire ce qu'elle ressent (cette mort qui l'accable, son mari qui la trompe, cette impression parfois que rien n'importe, que rien n'a jamais importé, qu'elle n'a jamais été émue ou bouleversée aussi fort que les héroïnes des romans à l'eau de rose qu'elle lisait - comme si son cœur s'était figé d'ennui).

(moi aussi j'aime beaucoup Chanel krrkrr)
Dis moi ce que tu en penses <3.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

admin • the black panther
admin • the black panther

avatar


Messages : 62
Mort : Chute de tonneaux.
Fonction : Psychiatre.

Message  Sujet: Re: sophie leroy • morte sans cris et sans envies
  Lun 27 Mai - 19:57

Je ne dirais rien de plus que tout me va et que j'en suis baba. (malgré mon retard. les psy sont toujours en retard. oui.)
IT'S PERFECTO. Je m'en vais t'ajouter avec amour, tendresse et chocolat. I love you



- - - - - - - - - - - - -


    airwair with bouncing soles

felt like the weight of the world was on my shoulders pressure to break or retreat at every turn facing the fear that the truth i discovered no telling how all this will work out but i've come too far to go back now
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

admin • le loup des steppes
admin • le loup des steppes

avatar


Messages : 112
Mort : 1924, Madrid, asphyxie.
Fonction : médecin (ah bon)

Message  Sujet: Re: sophie leroy • morte sans cris et sans envies
  Dim 23 Juin - 23:08

Doc aussi accourrait avec un bloc-notes et un stylo-plume dans les mains, empressé d'avoir une longue discussion avec cette Emma Bovary vivante. Il la tient, le sujet de son roman, son premier roman, enfin, et il ferait une étude détaillée sur Sophie Leroy (ah ah ça sonne bien, comme titre de roman naturaliste en plus, Sophie Leroy.) Bon, il n'a toujours pas compris que ce qui compte, c'est d'avoir des idées originales, mais il obtempère et est persuadé que la biographie romancée qu'il fera sur Sophie aura un succès international (laissons-le à ses fantasmes.)
Et comme il se bat avec Chanel pour leurs patients, il interviendrait sans gêne lors de ses séances chez elle. Eh oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Messages : 21

Message  Sujet: Re: sophie leroy • morte sans cris et sans envies
  Lun 24 Juin - 17:24

Je fais une légère entorse à ma résolution de ne pas traîner sur les forums pendant un temps mais je ne pouvais pas ne pas répondre **. Ce n'est pas ma faute, ON ME POUSSE AU VICE. Bref.
Le coup du roman me plaît beaucoup. Par contre, attention, on touche ici à un point délicat de la personnalité de Sophie. Sophie a toujours voulu être une héroïne de roman, vivre les mêmes aventures, ressentir aussi fort les mêmes émotions et perdre pied pour de bon. Alors écrire un livre sur elle, elle trouve ça d'abord fantastique et puis elle déchante parce qu'elle-même ne trouve pas sa vie suffisamment intéressante pour écrire un livre dessus. Elle s'enthousiasme, elle minaude, elle embellit un peu puis elle se rend compte que son propre discours l'ennuie. Et tout bascule. Elle se frustre, elle commence à mentir, elle exagère les détails. Elle devient perfectionniste, un peu tyrannique, le visage pâle et les traits figés. Elle s'agace. Elle en vient à reprocher au docteur de l'avoir approchée. Et elle s'en va, elle claque presque la porte derrière elle. Elle reviendra. Elle ira jusqu'au bout de son histoire. Ça ne l'empêche pas d'éviter le docteur, de le maudire secrètement ou de temps en temps refuser d'ajouter quoique ce soit de plus. Ce n'est pas une colère qu'elle extériorise ; ce n'est même pas une colère qu'elle partage avec le principal concerné. Plutôt une sorte d'exutoire à l'angoisse. Presque un caprice. C'est un peu bizarre, mais je pense qu'il y aurait entre eux un malaise palpable. Elle ne le repousse pas franchement, elle ne le trouve ni bon, ni mauvais, mais le détester lui donne une sensation de contrôle - ce dont elle a bien besoin dans le sens où elle lui raconte quand même un passé dont elle n'est pas forcément fière.
Dis-moi ce que tu en penses, je suis prête à modifier si nécessaire ; ça fait colère de diva qui veut que l'histoire la mette à son avantage d'un point de vue extérieur, mais le complexe est bien plus profondément ancré en elle.
I love you



- - - - - - - - - - - - -

avatar par Lula (merci beaucoup !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

admin • le loup des steppes
admin • le loup des steppes

avatar


Messages : 112
Mort : 1924, Madrid, asphyxie.
Fonction : médecin (ah bon)

Message  Sujet: Re: sophie leroy • morte sans cris et sans envies
  Lun 24 Juin - 23:17

(mon dieu je me sens coupable de te faire traîner ici alors. ce qui ne m'empêche pas te répondre ahahahahahahha.)

Ah j'adore, je te proposais une relation aléatoire et tu l'as joliment approfondie, c'est vraiment très beau comme ça. Genre vraiment. Doc s'intéresserait davantage, tout excité d'avoir un personnage aussi doux et aussi affligé, il se dirait qu'elle est une sorte de Madame de Rênal et serait heureux de voir ses tourments, ça lui donne l'inspiration divine. Sa nature de médecin fait qu'il l'étudie de manière un peu trop froide, alors il peut manquer de tact et appuyer là où ça fait mal sans vraiment penser à lui causer du tort. Parfois il se dirait de la ménager, mais sans grand résultat, au final, il lui adresserait de plus en plus la parole en essayant de la sonder. Ce serait du coup Chanel bis, mais en plus embarrassant haha. J'ajouterai ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



Message  Sujet: Re: sophie leroy • morte sans cris et sans envies
 

Revenir en haut Aller en bas
 

sophie leroy • morte sans cris et sans envies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: garçon ! :: Journal :: Vies-